bourane, programme navette Bourane, buran, energia, navette spatiale, URSS, fusée energia, lanceur energia, mriya, polious, buran, poliyus, energya, maks, bor-4, bor-5, bor-6, energia-bourane, fusée soviétique, navette spatiale, Буран, Энергия, plans, sovietique, navette russe, URSSbourane, programme navette Bourane, buran, energia, navette spatiale, URSS, fusée energia, lanceur energia, mriya, polious, buran, poliyus, energya, maks, bor-4, bor-5, bor-6, energia-bourane, fusée soviétique, navette spatiale, Буран, Энергия, plans, sovietique, navette russe, URSS


Partager
                                                         

Le module 37KB

bourane, programme navette Bourane, buran, energia, navette spatiale, URSS, fusée energia, lanceur energia, mriya, polious, buran, poliyus, energya, maks, bor-4, bor-5, bor-6, energia-bourane, fusée soviétique, navette spatiale, Буран, Энергия, plans, sovietique, navette russe, URSS

Le 15 novembre 1988 avait lieu le premier vol de la navette spatiale Bourane (numéro de série 11F35). Dans sa soute était arrimé le module 37КБ N37070 ou encore Bloc des Appareils Supplémentaires (BDP). Ce module est longtemps resté inconnue dans l'histoire de Bourane.

Les modules 37K ont servi de prototype au module 37KB. Conformément à la décision commune N1 du 11 février 1981 entre le Ministère technologique des industries mécaniques et le Ministère de la défense de l'URSS, pour assembler les appareils 27K (station Saliout) et 27KC (station MIR) il était prévu d'utiliser 5 modules de la série 37K, satellisé par le lanceur lourd 11F72M. En même temps les ingénieurs de Bourane définissaient la charge utile de Bourane. D'après les estimations des spécialistes d'Energia un module hermétique devait être utilisé sur Bourane pour étudier les données de vol. Il était alors tout à fait logique d'utiliser le 37K comme base.


Ainsi, le 19 avril 1982 le directeur général de NPO Energia entérina l'ordre N135 sur "la création d'un bloc d'appareils supplémentaire (37КБ) pour le bon déroulement du travail du produit 11F35". D'après le cahier des charges le module 37КБ devait être utilisé plusieurs fois et servir de base aux futurs modules de Bourane. L'élaboration de la documentation d'étude était confiée au bureau d'étude KB "Saliout" et la fabrication à l'usine M.V.Hrunicheva.

Les systèmes suivants étaient installés dans le 37КБ:
  • le système de mesure de bord;
  • les alimentations de secours (48 batteries);
  • le système autonome d'alimentation du module (12 batteries);
  • le régulateur thermique;
  • le système de détection d'incendie et d'extinction;
  • le système de garantie de l'air;
  • le système de l'éclairage intérieur;
  • une série d'appareils auxiliaires de gestion du système de bord nécessaire à son fonctionnement.
bourane, programme navette Bourane, buran, energia, navette spatiale, URSS, fusée energia, lanceur energia, mriya, polious, buran, poliyus, energya, maks, bor-4, bor-5, bor-6, energia-bourane, fusée soviétique, navette spatiale, Буран, Энергия, plans, sovietique, navette russe, URSS

La structure du 37КБ était cylindrique de diamètre 4.1m et de longueur 5.1m, elle comprenait 4 point d'ancrages. La masse de l'ensemble faisait 7 150 kg et le volume 37 m3. Les appareils s'installaient à l'intérieur du compartiment pressurisé ainsi qu'en dehors. La connexion électrique avec Bourane se faisait par 4 connecteurs.

Dans le cas d'une avarie d'un équipement de bord l'équipage pouvait se rendre à l'intérieur. 2 modules, validé pour le vol, ont été fabriqué et 6 pour les tests divers. En février 1986 le premier 37КБ N37070 était expédié à Baïkonour pour la préparation du vol du 1K1 (premier vol du vaisseau 1K). Les essais se sont déroulés dans le bâtiment MIK 132-B, où étaient préparé habituellement les stations orbitales "Saliout" et "MIR" et le module "Quantum". Après la validation des essais le 37КБ était transporté au MIK-OK (zone 254) où il était installé dans la soute de Bourane. Il est intéressant de remarquer que le cycle de préparation du premier vol de Bourane a duré 2 ans et demie.

Le vol du module 37КБ avec Bourane (15 novembre 1988) s'est passé sans problèmes. En 1987 le 2em module 37КБ N37071 était fabriqué. En septembre de cette même année il était livré à NPO Energia pour les essais électrique avec la navette de test électrique de Bourane. Il était envisagé de construire le 3em module 37КБ N37072 pour le vaisseau 3K. En tout cas en 1988 l'ordre de création était pret, mais ne fut pas signé.

Après la construction des 2 premier modules et leur validation pour le vol ils devaient être certifiés pour d'autres vols avec d'autres équipements scientifique (il devaient recevoir les désignations 37КБ N37270 et N37271). Les appareils 37КБ étaient étroitements lier aux essais de Bourane et ont été modifié plus d'une fois.

bourane, programme navette Bourane, buran, energia, navette spatiale, URSS, fusée energia, lanceur energia, mriya, polious, buran, poliyus, energya, maks, bor-4, bor-5, bor-6, energia-bourane, fusée soviétique, navette spatiale, Буран, Энергия, plans, sovietique, navette russe, URSS
En 1989 le planning était le suivant:
  • 4em trimestre de 1991 - vol de 2K1 (deuxième vaisseau, premier vol), durée de 1-2 jours avec le module 37КБ N37071;
  • 1er et 2em trimestre de 1992 - vol de 1K2 d'une durée de 15-20 jours avec le module 37КБ N37270;
  • 1993 - vol de 1K2 d'une durée de 15-20 jours avec le module N37270.
bourane, programme navette Bourane, buran, energia, navette spatiale, URSS, fusée energia, lanceur energia, mriya, polious, buran, poliyus, energya, maks, bor-4, bor-5, bor-6, energia-bourane, fusée soviétique, navette spatiale, Буран, Энергия, plans, sovietique, navette russe, URSS

Les 4 premiers vols de Bourane devaient être automatique. Un arrimage automatique avec MIR était prévu avec le vaisseau 2K2. A partir du cinquième vol c'est le vaisseau 3K qui devait être utilisé, équipé de système de survie et des sièges éjectables. Les vols jusqu'au 8em (1994-95) étaient considérer comme des vols d'essais c'est pourquoi l'équipage n'était composé que de 2 cosmonautes. Pour ces missions il était envisagé de fabriquer des modules scientifiques à l'image des systèmes américaines Spacelab et Spacehab. Pour cela KB "Saliout" a proposé de réaménager le deuxième module 37КБ N37271 et le module de rechange (3em) 37КБ N37072, nouvelles dénominations 37КБИ N1 et 37КБИ N2. Il était aussi envisagé de développer le module 37КБИЭ pour le vol piloté de Bourane 3K en 1994. Pour les vols 5 à 8 Bourane devait livrer les modules 37КБИЭ, 37КБИ N1 et N2 à MIR (27КС) à l'aide du bras manipulateur au module de noeud "Cristal". Les modules 37КБИ étaient des modules d'expériences scientifiques ainsi que des modules d'approvisionnement matériel. Leur retour sur Terre était aussi assuré par Bourane. NPO Energia proposait une autre variante (soi-disant un laboratoire) pour le ministère de la défense, désignation 17Ф32 НПГ (non séparable), créer sur la base 17Ф32 dont on ne sait rien.

Cependant dès 1989 les plans de création des modules ont été changés. Le 5 octobre 1989 se tint le conseil scientifico-technologique Minobshchemasha et AN de l'URSS pour l'élaboration de MIR-2. Le conseil a reconnue nécessaire de cesser les travaux sur, l'"Aube" 14Ф70 (vaisseau piloté multiple), 37КБИ, 37КБИЭ et dans le cadre de la création de la nouvelle station orbitale d'assurer la création d'un module modernisé 17КС N128 livré par le nouveau lanceur 11K77 "Zénith - 2".

Les travaux sur les modules de la série 37КБ sont arrêtés définitivement en mai 1993 avec la clôture du programme Bourane.

bourane, programme navette Bourane, buran, energia, navette spatiale, URSS, fusée energia, lanceur energia, mriya, polious, buran, poliyus, energya, maks, bor-4, bor-5, bor-6, energia-bourane, fusée soviétique, navette spatiale, Буран, Энергия, plans, sovietique, navette russe, URSS