bourane, programme navette Bourane, buran, energia, navette spatiale, URSS, fusée energia, lanceur energia, mriya, polious, buran, poliyus, energya, maks, bor-4, bor-5, bor-6, energia-bourane, fusée soviétique, navette spatiale, Буран, Энергия, plans, sovietique, navette russe, URSSbourane, programme navette Bourane, buran, energia, navette spatiale, URSS, fusée energia, lanceur energia, mriya, polious, buran, poliyus, energya, maks, bor-4, bor-5, bor-6, energia-bourane, fusée soviétique, navette spatiale, Буран, Энергия, plans, sovietique, navette russe, URSS


Partager
                                                         

Le choix

Plusieurs fusées ont été analysées pour lancer la capsule Kliper, la fusée Soyouz, la Zenith-2SLB, une version améliorée de la Zénith-2, et la fusée Angara-3A. Le but de ce projet est de réutiliser un lanceur existant, quitte à le modifier légèrement, pour minimiser les coûts de développement. Très vite le choix s'est porté sur une fusée de type Soyouz d'autant plus que le projet de Soyouz à Kourou (Guyane Française), signé le 7 Novembre 2003, laissait entrevoir un partenariat entre l'ESA et Roskosmos pour le lancement de Klipers.


kliper, cliper, soyouz, parom, onega, navette spatiale, URSS, fusée soyouz, fusee soyouz, lanceur, lanceur soyouz, fusée soviétique, navette spatiale, fusee sovietique, plans, sovietique, navette russe, URSS

Lanceur Onega, Soyouz

La version modifiée de Soyouz s'est appelé dans les rapports initiaux Soyouz 2-3 puis Onega (Onega est le nom d'un lac non loin de St-Petersbourg). Très peu d'informations ont été délivrés à ce sujet. Sa capacité en orbite basse est de 10t. Une autre version plus puissante est présentée à moscou le 10 Juin 2005 la Soyouz 3, sa capacité d'emport est augmentée à 14t. Tous les moteurs sont changés, le corps central utilise le NK-33 (modification du moteur de la fusée lunaire N1), tandis que les boosters latéraux utilisent des RD-120.10F (moteur modifié venant du corps central d'Energia), enfin le troisième étage est propulsé par un RD-0146E. Les deux premiers étages utilisent de l'oxygène et du kérosène alors que le dernier étage fonctionne avec des carburants cryogéniques.

Vraisemblablement la Soyouz 2-3 aurait put être utilisée pour le Kliper sans ailes et sans module de service (fonctionnant avec le module Parom), tandis que la Soyouz 3 aurait été utilisé pour la version plus lourde ailée et autonome (capable de rejoindre la station par elle même).


kliper, cliper, soyouz, parom, onega, navette spatiale, URSS, fusée soyouz, fusee soyouz, lanceur, lanceur soyouz, fusée soviétique, navette spatiale, fusee sovietique, plans, sovietique, navette russe, URSS